Soutien à la Caravane des Effacés

| publié le 23 novembre 2006 |

Contact et signatures : erased@rezo.net

En 1992, le jeune État slovène a effacé des registres de « résidence permanente » 18 305 habitants (migrants internes, citoyens de l’ex-Yougoslavie) qui jusqu’alors jouissaient de tous les droits liés à la citoyenneté : 1% de la population slovène a ainsi été rendue illégale et dépouillée de ses droits, perdant logement, travail, retraite, sécurité sociale, vivant dans la précarité et sous la menace constante de l’expulsion. Certains furent expulsés, d’autres quittèrent le pays, la plupart restèrent en Slovénie, soumis à l’arbitraire de la police et des pouvoirs publics.

En s’organisant, les Effacés se sont rendus visibles, et par leurs luttes ont remporté des victoires : la Cour constitutionnelle slovène a par deux fois jugé acte d’effacement inconstitutionnel et illégal, et statué que leurs droits devaient leur être restitués rétroactivement. La classe politique slovène n’en a tenu aucun compte, a mobilisé contre les Effacés avec des discours racistes et xénophobes et a organisé en 2004 un référendum contre leur reconnaissance. Depuis les élections législatives de 2004, remportée par les partis de droite hostiles aux Effacés, la situation des Effacés reste bloquée. Le sort des Effacés est - malgré sa spécificité - une question européenne. Il existe de nombreuses similitudes entre leur lutte et les combats européens autour de la citoyenneté et de la précarisation du travail. Le 30 avril 2004, à la veille de l’élargissement de l’UE à dix nouveaux États, dont la Slovénie, les Effacés ont manifesté dans la ville frontalière de Nova Gorica, aux côtés des travailleurs précaires et des migrants d’Italie et de Slovénie, déclarant qu’à partir de ce jour ils étaient des Effacés européens, partisans d’une nouvelle citoyenneté européenne plus étendue et porteuse de droits. Ils s’ajoutent au nombre des exclus de la citoyenneté européenne, et rejoignent de nombreux groupes en lutte pour un nouvel espace européen de liberté et d’égalité, tels les migrants, activistes antiracistes et travailleurs précaires contre les centres de détention en Slovénie (à Postojna) et en Italie (à Gradisca).

En 2006, les Effacés ont déposé un recours devant la Cour européenne des Droits de l’Homme, présentant onze cas urgents et emblématiques, des personnes qui du fait de l’effacement vivent dans des conditions d’extrême précarité. Pour donner un soutien politique et public à ce recours, une Caravane des Effacés est organisée fin novembre de Ljubljana à Bruxelles, via Monfalcone (Italie) et Paris (France). Les Effacés rencontreront des mouvements qui, comme eux, se battent pour la liberté de circulation et le droit de résidence, contre les centres de détention, pour la régularisation immédiate et inconditionnelle des migrants, et pour une nouvelle citoyenneté européenne garantissant des droits à tous ceux qui vivent en Europe. Ils présenteront leur situation aux institutions nationales et européennes, ainsi qu’au public, pour donner de la visibilité et un soutien à leur combat.

Nous, groupes, mouvements et organisations de la société civile, considérons la lutte des Effacés comme un combat commun ; nous participerons à la Caravane des Effacés et serons partie prenante de cette lutte, de Ljubljana à Bruxelles.

infos, textes, analyses http://pajol.eu.org/rubrique186.html

 

- Accueil
- Jungles de Paris (La Chapelle, quai d’Austerlitz ...)
- la liste zpajol
Historique 2001-2007
9ème collectif
- communiqués
- Les sans-papiers du 9ème collectif à l’UNICEF
- Les sans-papiers du 9ème collectif sous la protection des syndicats
- Occupation de la Fédération 93 du PS - janvier 2005
CAE (Collectif Anti-Expulsions)
- Avec les collectifs de sans-papiers en lutte
- Communiqués du CAE
- Expulsions et inculpations de passagers
Guides et brochures
Brochures
- Brochure n°5 - Ni prisons, ni rétention, ni expulsions
- Guides juridiques
International
- Journées internationales d’action des 14-15 octobre
Matériel
- Affiches
- Autocollants
Qui sont les expulseurs...
- Groupe ACCOR
- Groupe ENVERGURE
- la Croix Rouge
- Rendez-vous
Rétention et zones d’attente
- Choisy-le-Roi (Val de Marne - 94)
- Palaiseau (Essonne - 91)
- ZAPI 3 (zone d’attente de l’aéroport de Roissy)
- Zone d’attente de la Gare du Nord (Paris)
actions et manifestations
- 2 avril 2005 journée européenne de mobilisation
- 2ème Caravane européenne pour la liberté de circulation et d’installation (Barcelone)
- 3ème journée européenne d’action sur les migrations (7/10/06)
- Manifestations
- mouvements dans les centres de rétention français
- Débats
Ressources
- France
- nos liens
sulle migrazioni e sulle espulsioni
- i centri di detenzione per immigrati
- la comunità romena
Collectif des exilés du 10ème arrdt de Paris
Actions passées
- Accueil de nuit tournant hiver 2003-2004
- Appel à coucher dehors - juillet 2003
- Charter vers l’Afghanistan - Décembre 2005
- Interpellation des politiques - janvier à mars 2004
- Les anciens Zut ! Zut ! , le bulletin d’information du collectif.
- Mobilisations autour du Centre de Réception des Etrangers
- Occupation du SSAE - octobre 2003
- Premières mobilisations - mars à mai 2003
- Rapport sur la situation - mai 2003
- Compte-rendu des maraudes
- Infos pratiques sur l’asile
Les exilés à Calais
- Revue de presse
Les exilés sur les routes d’Europe
- Grèce
- Liens
Projets/Actions en cours
- Mineurs en danger
- Quelques photos
- Qui sommes nous ?
- procès Bouygues
- Caravane des Effacés slovènes (2006)