L’Etat expulse, la Croix Rouge cautionne

De Sangatte aux charters, elle participe activement au contrôle des migrants

| publié le 2 octobre 2003 |

(JPEG)
Assistants expulseurs

Durant le premier vol, quinze personnes auraient eu les mains liées, mais uniquement « pour assurer leur propre sécurité et celles des autres passagers. » « une femme a fait une crise d’hystérie, ce qui est peut-être un peu plus souvent féminin que masculin et peut-être aussi un peu plus africain qu’européen, actuellement. ». Marc Gentilini, président de la Croix Rouge française

Elle dure , elle dure, la collaboration...

Parce que les Etats ont toujours eu besoin d’auxilliaires civils pour mener à bien leurs missions de contrôle, de répression, d’organisation et de gestion de la misère ;

Parce que certaines associations ont toujours su tirer profit et argent des ententes que le pouvoir leur proposait ;

La Croix Rouge française, association (1864) reconnue d’utilité publique en 1945, décide aujourd’hui, après avoir participé à l’enfermement des réfugiés de Sangatte, de persévérer dans l’Utilité Publique : elle surveille et constate le bon déroulement d’expulsions, dites « groupées », d’immigrés sans-papiers (entravés au milieu de dizaines de flics) à bord de charters spécialement affrétés.

Exploitation : mode d’emploi - Expulsion : mode de renvoi.

Depuis quelques mois, le nouveau gouvernement, soucieux qu’il est de laisser sous la menace permanente de l’expulsion la main-d’oeuvre immigrée (désirée pour sa prodictivité mais aussi appréciée pour sa clandestinité contrainte), augmente le panel de ses moyens répressifs : aux expulsions quotidiennes sur des vols réguliers, érigées en système par la Gauche, s’ajoutent désormais des renvois groupés par charters. Charters d’autant plus abjects qu’ils sont banalisés par la régularité des vols, la désinvolture de ceux qui les affrètent (FRAM, EURALAIR, Air Méditerranée...), l’arrogance de ceux qui les annoncent, avec la caution morale d’une association humanitaire : la Croix Rouge française, qui se trouve donc être bel et bien une association UTILE pour Couvrir les Expulsions PUBLIQUES.

Solidaire la Croix Rouge ?

avec l’Etat dans sa gestion de l’exploitation de la misère !

Apolitique la Croix Rouge ?

alors qu’elle participe à la politique de gestion des flux migratoires par l’enfermement

et les expulsions

Secouriste la Croix Rouge ?

les Roms de Montreuil, expulsés par charters, ne peuvent plus témoigner qu’ils ont été laissés sur le carreau par ceux qui ont bien vérifié qu’ils avaient attaché leur ceinture et fermé leur gueule.

Neutre la Croix Rouge ?

lorsqu’elle est chargé de rendre visite aux prisonniers - dont pour certains on n’a plus de nouvelles depuis plus de 10 ans -, elle se retranche derriére un principe de neutralité pour s’abstenir d’informer ne serait-ce que les familles. De même, concernant les charters, elle refuse de diffuser les informations auxquelles elle a accès.

Si nous occupons aujourd’hui le siége social de la Croix Rouge française, c’est pour dénoncer cette collaboration abjecte qui n’a pour objectif que de maquiller des crimes du fard de l’humanisme. Comme si baillonner, scotcher, droguer nétait pas des formes de violence, ainsi qu’arrêter, enfermer, expulser ; comme si, dans les pays d’arrivée, les expulsés n’étaient pas emprisonnés, torturés, executés ou simplement livré à la misére.

-  nous exigeons que la Croix Rouge rende publique les informations qu’elle détient sur les charters

-  nous exigeons que la Croix Rouge informe ses adhérents et bienfaiteurs de sa collaboration active aux expulsions.

Assez d’hypocrisie, que ceux qui veulent aider la police fassent leurs dons place Beauvau, que l’Etat fasse son sale boulot avec ses flics, que nous soyons tous, avec ou sans-papiers, libres, enfin, d’aller, de venir et de nous installer où bon nous semble !

Des papiers pour tous ou plus de papiers du tout !

 

- Accueil
- Jungles de Paris (La Chapelle, quai d’Austerlitz ...)
- la liste zpajol
Historique 2001-2007
9ème collectif
- communiqués
- Les sans-papiers du 9ème collectif à l’UNICEF
- Les sans-papiers du 9ème collectif sous la protection des syndicats
- Occupation de la Fédération 93 du PS - janvier 2005
CAE (Collectif Anti-Expulsions)
- Avec les collectifs de sans-papiers en lutte
- Communiqués du CAE
- Expulsions et inculpations de passagers
Guides et brochures
Brochures
- Brochure n°5 - Ni prisons, ni rétention, ni expulsions
- Guides juridiques
International
- Journées internationales d’action des 14-15 octobre
Matériel
- Affiches
- Autocollants
Qui sont les expulseurs...
- Groupe ACCOR
- Groupe ENVERGURE
- la Croix Rouge
- Rendez-vous
Rétention et zones d’attente
- Choisy-le-Roi (Val de Marne - 94)
- Palaiseau (Essonne - 91)
- ZAPI 3 (zone d’attente de l’aéroport de Roissy)
- Zone d’attente de la Gare du Nord (Paris)
actions et manifestations
- 2 avril 2005 journée européenne de mobilisation
- 2ème Caravane européenne pour la liberté de circulation et d’installation (Barcelone)
- 3ème journée européenne d’action sur les migrations (7/10/06)
- Manifestations
- mouvements dans les centres de rétention français
- Débats
Ressources
- France
- nos liens
sulle migrazioni e sulle espulsioni
- i centri di detenzione per immigrati
- la comunità romena
Collectif des exilés du 10ème arrdt de Paris
Actions passées
- Accueil de nuit tournant hiver 2003-2004
- Appel à coucher dehors - juillet 2003
- Charter vers l’Afghanistan - Décembre 2005
- Interpellation des politiques - janvier à mars 2004
- Les anciens Zut ! Zut ! , le bulletin d’information du collectif.
- Mobilisations autour du Centre de Réception des Etrangers
- Occupation du SSAE - octobre 2003
- Premières mobilisations - mars à mai 2003
- Rapport sur la situation - mai 2003
- Compte-rendu des maraudes
- Infos pratiques sur l’asile
Les exilés à Calais
- Revue de presse
Les exilés sur les routes d’Europe
- Grèce
- Liens
Projets/Actions en cours
- Mineurs en danger
- Quelques photos
- Qui sommes nous ?
- procès Bouygues
- Caravane des Effacés slovènes (2006)