Le système D des associations de l’humanitaire

| publié le 20 janvier 2004 |

LE PLANNING de présence au square Alban-Satragne a été arrêté pour la semaine. « Pour l’instant, aucun hébergement n’est prévu », a prévenu hier le collectif de soutien aux exilés du X e arrondissement. Pour autant, deux membres de ce groupe se présenteront à l’endroit où les exilés, Kurdes iraniens et irakiens pour la plupart, convergent chaque soir depuis le mois de mars, dans la foulée de la fermeture de Sangatte. De plus en plus à Paris, les associations d’aide aux personnes démunies doivent recourir au système D pour trouver des locaux. S’il est un exemple qui illustre parfaitement la débrouillardise, c’est bien celui du collectif. Depuis six semaines, après avoir été expulsés du parking de la rue d’Enghien (X e ) où ils s’étaient repliés, ces hommes dorment tous les soirs dans un lieu différent.

« Chacun exploite son réseau de contacts comme il peut »

Il est 8 h 30, il y a quelques jours, et si une trentaine d’hommes se sont enfuis dès l’aube, une douzaine ont étiré la nuit de sommeil. Dans la salle paroissiale de l’église Saint-Jean-Baptiste de Belleville (XIX e ), déjà emmitouflés dans leurs anoraks, ils prennent un solide petit déjeuner. « Nous sommes une quinzaine de membres actifs, tous engagés dans une ou plusieurs associations, explique Maura, la correspondante du collectif qui est venue avec eux. Chacun a son réseau de contacts, et les exploite comme il peut. »

En un mois, ils ont ainsi dormi dans les bureaux de France Libertés, la fondation de Danielle Mitterrand. Ils ont aussi rejoint pour quelques nuitées un squat à Montreuil, les bureaux d’Autre Monde, différentes sections d’arrondissement du PCF (X e , XIII e , XVI e , XVIII e , XX e ), dans les bureaux de Médecins du monde, au siège national des Verts, au Centre international de culture populaire, à Act Up Paris, à l’église du Bon-Pasteur, au Gisti, à l’Association pour la gestion d’un centre d’animation culturelle (Ageca), où ils ont passé le réveillon, à la paroisse Saint-Merri, au siège national des Alternatifs, puis à l’église Saint-Jean-Baptiste de Belleville, grâce au Réseau chrétien immigré, qui compte une cinquantaine de paroisses, catholiques ou protestantes, au Mrap.

A la paroisse Saint-Hyppolite, dimanche soir, ils dormaient pour la dernière fois de la semaine au chaud. Mylène Stambouli, adjointe au maire en charge de l’exclusion, et Serge Blisko, maire du XIII e , étaient présents. Quand bien même l’accueil des étrangers relève de la compétence de l’Etat, le collectif leur a demandé de proposer des solutions concrètes et rapides d’hébergement et d’avenir. D’errance en errance, ces exilés-là n’ont pas fini leur long voyage.

Julie Cloris

 

- Accueil
- Jungles de Paris (La Chapelle, quai d’Austerlitz ...)
- la liste zpajol
Historique 2001-2007
9ème collectif
- communiqués
- Les sans-papiers du 9ème collectif à l’UNICEF
- Les sans-papiers du 9ème collectif sous la protection des syndicats
- Occupation de la Fédération 93 du PS - janvier 2005
CAE (Collectif Anti-Expulsions)
- Avec les collectifs de sans-papiers en lutte
- Communiqués du CAE
- Expulsions et inculpations de passagers
Guides et brochures
Brochures
- Brochure n°5 - Ni prisons, ni rétention, ni expulsions
- Guides juridiques
International
- Journées internationales d’action des 14-15 octobre
Matériel
- Affiches
- Autocollants
Qui sont les expulseurs...
- Groupe ACCOR
- Groupe ENVERGURE
- la Croix Rouge
- Rendez-vous
Rétention et zones d’attente
- Choisy-le-Roi (Val de Marne - 94)
- Palaiseau (Essonne - 91)
- ZAPI 3 (zone d’attente de l’aéroport de Roissy)
- Zone d’attente de la Gare du Nord (Paris)
actions et manifestations
- 2 avril 2005 journée européenne de mobilisation
- 2ème Caravane européenne pour la liberté de circulation et d’installation (Barcelone)
- 3ème journée européenne d’action sur les migrations (7/10/06)
- Manifestations
- mouvements dans les centres de rétention français
- Débats
Ressources
- France
- nos liens
sulle migrazioni e sulle espulsioni
- i centri di detenzione per immigrati
- la comunità romena
Collectif des exilés du 10ème arrdt de Paris
Actions passées
- Accueil de nuit tournant hiver 2003-2004
- Appel à coucher dehors - juillet 2003
- Charter vers l’Afghanistan - Décembre 2005
- Interpellation des politiques - janvier à mars 2004
- Les anciens Zut ! Zut ! , le bulletin d’information du collectif.
- Mobilisations autour du Centre de Réception des Etrangers
- Occupation du SSAE - octobre 2003
- Premières mobilisations - mars à mai 2003
- Rapport sur la situation - mai 2003
- Compte-rendu des maraudes
- Infos pratiques sur l’asile
Les exilés à Calais
- Revue de presse
Les exilés sur les routes d’Europe
- Grèce
- Liens
Projets/Actions en cours
- Mineurs en danger
- Quelques photos
- Qui sommes nous ?
- procès Bouygues
- Caravane des Effacés slovènes (2006)