Invitation au débat : le dimanche 4 avril 2004 à 21h

Il faut sauver le droit d’asile

| publié le 4 avril 2004 |

« Au commencement de nos mémoires il y eut la Guerre. L’Iliade en fit un récit. Après la Guerre : l’Odyssée. Ceux qui ne sont pas rentrés au pays, ni vivants ni morts, errent longtemps par toute la terre. Aujourd’hui, de nouvelles Guerres jettent sur notre planète des centaines de milliers, des millions de nouveaux fugitifs, fragments de mondes disloqués, bribes tremblantes des pays ravagés dont les noms ne signifient plus abri natal mais décombres ou prisons : Afghanistan, Iran, Irak, Kurdistan..., la liste des pays empoisonnés augmente chaque année. (...) « Qu’allons-nous devenir ? » disent ceux qui ont laissé leur nom, leur famille, leurs racines très loin derrière eux, que l’on appelle « réfugiés », « clandestins », « sans papiers », « migrants ». Et qui s’appellent entre eux, noblement, les « voyageurs ». Hélène Cixous

Face aux voyageurs l’Occident se détourne aujourd’hui, prend peur au son de leurs suppliques et se met à maudire ceux qui demandent asile. Phobie de l’envahissement, d’une mondialisation par le bas, d’une vague déferlante submergeant l’Amérique, l’Australie et l’Europe. Cette peur s’est propagée. C’est la peur extrémiste qui s’empare du pouvoir, Etat après Etat. C’est la peur modérée qui éloigne du combat des valeurs. C’est celle qui rend aveugle aux données objectives, sourd aux valeurs humaines et finalement muet quand l’inhumanité et la haine envahissent la Cité.

L’enterrement du droit d’asile en Occident, en Europe, en France défile alors sans cortège ou presque. Un symbole radieux s’éteint en un souffle technique. Le juridisme coupe, tord, restreint, corsète ce qui en reste et accroche au pilori des lieux communs le faux-réfugié : envahisseur, tricheur, parasite, irrégulier... Et on le met en camp, ce faux réfugié. En camp ouvert, en camp fermé. Juste expulsé ou à peine arrivé. Il est regroupé, retenu, enfermé, rejeté, mis à l’écart ici ou plus loin, au bord du monde, loin du droit et loin des regards.

L’asile se meurt... on le sait. Au delà de ce constat, que faire ? Continuer à trier aveuglément les vrais et les faux réfugiés sans en connaître aucun et en rejetant la plupart d’entre eux ? Laisser clore cette porte d’entrée trop étroite pour mieux s’attaquer à celle, plus vaste, d’un monde sans frontières ? Renoncer à l’asile pour ouvrir le marché des quotas de travailleurs utiles ? Ressusciter ou simplement inventer le droit de toute victime de persécution de refaire sa vie dans un autre pays ? Oser, dans une période de restriction continue du droit d’asile, demander son extension au-delà même des limites de la Convention de Genève ?

Le Théâtre du Soleil souhaite ouvrir un large débat avec tous ceux qui souhaiteront y participer afin de contribuer à élaborer une vision du monde et de notre société qui intègre cette réalité des migrations forcées et organise effectivement sa reconnaissance. Ce débat pourrait préparer d’autres rencontres ultérieures...

Le dimanche 4 avril 2004 à 21h à la Cartoucherie de Vincennes

Avec : Jean-Michel Belorgey (Conseiller d’état), Gérard Noiriel (EHESS), Catherine Teitgen-Colly (Université Paris I), Jérôme Valluy (Université Paris I), Gilles Piquois (avocat), Olivier Brachet (Forum Réfugiés), Jérôme Martinez (Cimade), Claire Rodier (Gisti), et, sous réserve, Louis Joinet (Commission des Droits de l’Homme, ONU)

Merci de confirmer votre présence auprès de Liliana Andreone ou Charles-Henri Bradier au 01 43 74 66 36, ou par mail : charles-henri@theatre-du-soleil.fr

 

- Accueil
- Jungles de Paris (La Chapelle, quai d’Austerlitz ...)
- la liste zpajol
Historique 2001-2007
9ème collectif
- communiqués
- Les sans-papiers du 9ème collectif à l’UNICEF
- Les sans-papiers du 9ème collectif sous la protection des syndicats
- Occupation de la Fédération 93 du PS - janvier 2005
CAE (Collectif Anti-Expulsions)
- Avec les collectifs de sans-papiers en lutte
- Communiqués du CAE
- Expulsions et inculpations de passagers
Guides et brochures
Brochures
- Brochure n°5 - Ni prisons, ni rétention, ni expulsions
- Guides juridiques
International
- Journées internationales d’action des 14-15 octobre
Matériel
- Affiches
- Autocollants
Qui sont les expulseurs...
- Groupe ACCOR
- Groupe ENVERGURE
- la Croix Rouge
- Rendez-vous
Rétention et zones d’attente
- Choisy-le-Roi (Val de Marne - 94)
- Palaiseau (Essonne - 91)
- ZAPI 3 (zone d’attente de l’aéroport de Roissy)
- Zone d’attente de la Gare du Nord (Paris)
actions et manifestations
- 2 avril 2005 journée européenne de mobilisation
- 2ème Caravane européenne pour la liberté de circulation et d’installation (Barcelone)
- 3ème journée européenne d’action sur les migrations (7/10/06)
- Manifestations
- mouvements dans les centres de rétention français
- Débats
Ressources
- France
- nos liens
sulle migrazioni e sulle espulsioni
- i centri di detenzione per immigrati
- la comunità romena
Collectif des exilés du 10ème arrdt de Paris
Actions passées
- Accueil de nuit tournant hiver 2003-2004
- Appel à coucher dehors - juillet 2003
- Charter vers l’Afghanistan - Décembre 2005
- Interpellation des politiques - janvier à mars 2004
- Les anciens Zut ! Zut ! , le bulletin d’information du collectif.
- Mobilisations autour du Centre de Réception des Etrangers
- Occupation du SSAE - octobre 2003
- Premières mobilisations - mars à mai 2003
- Rapport sur la situation - mai 2003
- Compte-rendu des maraudes
- Infos pratiques sur l’asile
Les exilés à Calais
- Revue de presse
Les exilés sur les routes d’Europe
- Grèce
- Liens
Projets/Actions en cours
- Mineurs en danger
- Quelques photos
- Qui sommes nous ?
- procès Bouygues
- Caravane des Effacés slovènes (2006)