Journées internationales contre les lois spéciales pour étrangers

| publié le 20 octobre 2001 |

Ce samedi 13 octobre 2001, nous étions nombreux à manifester à la Gare du Nord, armés de banderoles « mobiles » portées par des ballons gonflés à l’hélium restées longtemps après notre départ, des banderoles portant des slogans « SANGATTE, NON AUX EXPULSIONS, LIBERTE DE CIRCULATION ». Nous avons aussi diffusé des tracts aux usagers de la gare et notamment aux passagers de l’Eurostar et personnels, appelant notamment à la Manifestation à Calais (Sangatte) le 20 octobre. Tract diffusé :

Pourquoi nous manifestons

Vous savez qu’on ne peut monter dans l’Eurostar sans présenter une pièce d’ identité. C’est à dire que la Forteresse Europe (oeuvre des accords de Schengen) qui bloque les étrangers pauvres aux frontières se surpasse : contrôles et frontières sont désormais partout.

Au camp de réfugiés de Sangatte plus de 1500 personnes, en majorité Kurdes et Afghans, s’entassent parce qu’on leur refuse le droit de choisir leur terre d’asile.

Tous les jours, toutes les nuits, au su et au vu de tous, ils risquent leur vie pour tenter le passage vers le Royaume-Uni, comptant vivre moins misérablement, espérant moins d’oppression politique, économique. Bush, Blair, Chirac-Jospin, et beaucoup d’autres chefs d’Etats appellent à la guerre contre le régime rétrograde et « terroriste » des Talibans. Et pourtant, ils refusent d’accorder l’asile politique aux premières victimes de ce régime totalitaire : les Afghans qui se trouvent ici dans « nos » frontières, à Sangatte par exemple.

La vérité c’est que l’économie capitaliste européenne a besoin de main-d’oeuvre sans aucun statut légal qui soit obligée d’accepter n’importe quels salaire, horaire et conditions de travail. Lorsqu’une grosse entreprise met en concurrence plusieurs sous-traitants pour un marché quelconque elle sait que très souvent la différence se fait sur la maigreur des paies des salariés des sous-traitants et que le fait d’ être sans-papiers mène à accepter d’être sous payé.

Il n’y aurait pas de filières mafieuses de passeurs, il n’y aurait pas d’esclavagistes et il n’y aurait pas de morts à nos frontières s’il n’y avait pas des Etats pour empêcher la libre circulation et installation des individus ou bon leur semble.

Il n’y aurait pas de filières mafieuses de passeurs s’il n’y avait pas d’employeurs de sans-papiers. Les sanctions qu’encourent ces nouveaux esclavagistes sont dérisoires en France comme au Royaume-Uni.

Il n’y a pas de vraie volonté de changer la situation contrairement à ce que le laisserait croire le renforcement de la présence policière. Pour augmenter ces profits, l’Entreprise Europe a actuellement besoin de main d’ ouvre hyper flexible et sous payée.

Nous disons :


-  Assez de morts aux frontières
-  Régularisation de tous les réfugiés
-  Régularisation de tous les sans-papiers
-  Fermeture de Sangatte et de tous les camps de rétention
-  Pour la liberté de circulation et d’installation

Manifestation samedi 20 octobre 2001 à Calais

Infos sur
-  le site du Gisti : dossier Sangatte
-  samizdat : Sangatte 2001

 

- Accueil
- Jungles de Paris (La Chapelle, quai d’Austerlitz ...)
- la liste zpajol
Historique 2001-2007
9ème collectif
- communiqués
- Les sans-papiers du 9ème collectif à l’UNICEF
- Les sans-papiers du 9ème collectif sous la protection des syndicats
- Occupation de la Fédération 93 du PS - janvier 2005
CAE (Collectif Anti-Expulsions)
- Avec les collectifs de sans-papiers en lutte
- Communiqués du CAE
- Expulsions et inculpations de passagers
Guides et brochures
Brochures
- Brochure n°5 - Ni prisons, ni rétention, ni expulsions
- Guides juridiques
International
- Journées internationales d’action des 14-15 octobre
Matériel
- Affiches
- Autocollants
Qui sont les expulseurs...
- Groupe ACCOR
- Groupe ENVERGURE
- la Croix Rouge
- Rendez-vous
Rétention et zones d’attente
- Choisy-le-Roi (Val de Marne - 94)
- Palaiseau (Essonne - 91)
- ZAPI 3 (zone d’attente de l’aéroport de Roissy)
- Zone d’attente de la Gare du Nord (Paris)
actions et manifestations
- 2 avril 2005 journée européenne de mobilisation
- 2ème Caravane européenne pour la liberté de circulation et d’installation (Barcelone)
- 3ème journée européenne d’action sur les migrations (7/10/06)
- Manifestations
- mouvements dans les centres de rétention français
- Débats
Ressources
- France
- nos liens
sulle migrazioni e sulle espulsioni
- i centri di detenzione per immigrati
- la comunità romena
Collectif des exilés du 10ème arrdt de Paris
Actions passées
- Accueil de nuit tournant hiver 2003-2004
- Appel à coucher dehors - juillet 2003
- Charter vers l’Afghanistan - Décembre 2005
- Interpellation des politiques - janvier à mars 2004
- Les anciens Zut ! Zut ! , le bulletin d’information du collectif.
- Mobilisations autour du Centre de Réception des Etrangers
- Occupation du SSAE - octobre 2003
- Premières mobilisations - mars à mai 2003
- Rapport sur la situation - mai 2003
- Compte-rendu des maraudes
- Infos pratiques sur l’asile
Les exilés à Calais
- Revue de presse
Les exilés sur les routes d’Europe
- Grèce
- Liens
Projets/Actions en cours
- Mineurs en danger
- Quelques photos
- Qui sommes nous ?
- procès Bouygues
- Caravane des Effacés slovènes (2006)