Manif-action le 16/12/00 à Paris

| publié le 2 décembre 2003 |

le 26 novembre 2000

Mardi 14 novembre : un angolais n’est pas embarqué

Mercredi 15 novembre : un algérien redescend de l’avion qui devait le reconduire

Samedi 18 novembre : une congolaise refuse d’être déportée

Quelques exemples parce que tous les jours à Roissy, mais aussi Orly, Lille, Bordeaux, Marseille, des sans-papiers, des étrangers parviennent à échapper à ces avions, ces trains de la reconduite, de l’expulsion, de la déportation... grâce à la mobilisation de militants, de passagers ou de membres des personnels des compagnies qui expulsent.

Au regard des 5042 qui ont été reconduits à la frontière durant le premier semestre 2000, une minorité, certes, mais non négligeable.

En Andalousie, des luttes sont menées contre un capitalisme exemplaire : de nouvelles productions sont basées sur l’emploi de sans-papiers que l’on peut, une fois qu’on les a surexploités, réprimer et expulser à volonté, puis faire appel à d’autres sans-papiers,...

Au Maroc, l’Europe tente d’imposer au gouvernement marocain l’instauration de visas pour les Africains qui veulent rentrer au Maroc.

En Pologne, en Ukraine, l’Europe finance des camps pour ceux qui seraient tentés par l’immigration.

Face à ces machines à exploiter :
-  Demander de meilleures conditions de rétention, c’est accepter le principe de prisons spéciales pour étrangers pauvres ;
-  Demander des expulsions plus humaines, c’est accepter les expulsions : une répression particulière envers les étrangers.
-  Quant à un meilleur accueil des demandeurs d’asile, d’après les associations présentes, rue d’Aubervilliers, la police multiplie les contrôles à quelques mètres des locaux de l’Ofpra où les demandeurs d’asile vont remettre leur dossier ! Ne nous contentons pas de petites victoires, certes satisfaisantes, quand tel ou tel est arraché des tribunaux, des prisons, des centres de rétentions, d’un avion, bateau ou train.

Dénonçons les politiques actuelles, qu’elles soient de droite ou de gauche, qui, fondées sur la discrimination, ne peuvent être ni humaines, ni équilibrées (la Loi Chevènement passée grâce à l’abstention de presque tous les élus PCF allonge le délai de rétention à 12 jours).

Dénonçons les pratiques qui, par le jeu des alliances, des reniements, des manipulations de revendications font le jeu de ces politiques ; qui, ignorant les vraies luttes isolent les sans-papiers, les cloisonnent dans leur situation administrative et géographique, empêchent toute conjonction nationale ou internationale des luttes.

Luttons pour l’abrogation de toutes les lois spéciales pour étrangers en imposant la régularisation de tous les sans-papiers par carte de 10 ans.

Gagner la régularisation de tous les sans-papiers par carte de 10 ans, c’est freiner la précarisation qui s’étend pour tous dans tous les aspects de nos vies. C’est nous défendre tous ensemble contre le capitalisme.

Manif-action le samedi 16 décembre 2000
13h30 Place du Chatelet


-  régularisation de tous les sans-papiers par carte de 10 ans
-  liberté de circulation et d’installation
-  égalité des droits
-  libération de tous les sans-papiers emprisonnés
-  fermeture des centres de rétention et des « zones d’attente »
-  suppression de la double-peine
-  arrêt immédiat des expulsions et retour des expulsés
-  abrogation de toutes les lois spéciales pour étrangers

 

- Accueil
- Jungles de Paris (La Chapelle, quai d’Austerlitz ...)
- la liste zpajol
Historique 2001-2007
9ème collectif
- communiqués
- Les sans-papiers du 9ème collectif à l’UNICEF
- Les sans-papiers du 9ème collectif sous la protection des syndicats
- Occupation de la Fédération 93 du PS - janvier 2005
CAE (Collectif Anti-Expulsions)
- Avec les collectifs de sans-papiers en lutte
- Communiqués du CAE
- Expulsions et inculpations de passagers
Guides et brochures
Brochures
- Brochure n°5 - Ni prisons, ni rétention, ni expulsions
- Guides juridiques
International
- Journées internationales d’action des 14-15 octobre
Matériel
- Affiches
- Autocollants
Qui sont les expulseurs...
- Groupe ACCOR
- Groupe ENVERGURE
- la Croix Rouge
- Rendez-vous
Rétention et zones d’attente
- Choisy-le-Roi (Val de Marne - 94)
- Palaiseau (Essonne - 91)
- ZAPI 3 (zone d’attente de l’aéroport de Roissy)
- Zone d’attente de la Gare du Nord (Paris)
actions et manifestations
- 2 avril 2005 journée européenne de mobilisation
- 2ème Caravane européenne pour la liberté de circulation et d’installation (Barcelone)
- 3ème journée européenne d’action sur les migrations (7/10/06)
- Manifestations
- mouvements dans les centres de rétention français
- Débats
Ressources
- France
- nos liens
sulle migrazioni e sulle espulsioni
- i centri di detenzione per immigrati
- la comunità romena
Collectif des exilés du 10ème arrdt de Paris
Actions passées
- Accueil de nuit tournant hiver 2003-2004
- Appel à coucher dehors - juillet 2003
- Charter vers l’Afghanistan - Décembre 2005
- Interpellation des politiques - janvier à mars 2004
- Les anciens Zut ! Zut ! , le bulletin d’information du collectif.
- Mobilisations autour du Centre de Réception des Etrangers
- Occupation du SSAE - octobre 2003
- Premières mobilisations - mars à mai 2003
- Rapport sur la situation - mai 2003
- Compte-rendu des maraudes
- Infos pratiques sur l’asile
Les exilés à Calais
- Revue de presse
Les exilés sur les routes d’Europe
- Grèce
- Liens
Projets/Actions en cours
- Mineurs en danger
- Quelques photos
- Qui sommes nous ?
- procès Bouygues
- Caravane des Effacés slovènes (2006)