Belgique

À Liège, des peluches contre les barbelés

L’Humanité, 3 février 2006

| publié le 17 février 2006 |

Une pétition pour Anar, sept ans, Leïla, cinq ans, et tous les enfants retenus derrière les barbelés : c’est la dernière initiative prise ce mercredi en Belgique pour sensibiliser la population à la situation des enfants et des adolescents détenus avec leurs parents dans des centres pour immigrés illégaux, en attendant leur expulsion. Ces derniers jours, plusieurs actions ont été lancées dans le pays pour dénoncer la multiplication des cas de mineurs enfermés. L’histoire d’Anar est celle qui, la première, a touché l’opinion publique, à la mi-novembre : cet enfant originaire de Mongolie comptait à l’époque 110 jours de rétention, durant lesquels il n’a pas été scolarisé. Selon des estimations, soixante-dix mineurs se retrouveraient aujourd’hui dans cette situation. Ce chiffre devrait encore gonfler après la récente décision du gouvernement de créer des ailes « familles » qui, sous couvert d’améliorer les conditions de vie, pourrait lever les derniers freins à l’enfermement des enfants. « Mobilier et jeux seront apportés mais (...) physiquement, ce sera une prison », jugeait sévèrement une délégation parlementaire la semaine dernière.

Pour protester contre cette orientation sécuritaire, 2 000 personnes, une mobilisation jugée importante en Belgique, ont participé dimanche à un défilé devant le centre de Vottem, près de Liège, où doit être créée à la fin du mois une structure spéciale pour « accueillir » huit à dix familles. Les manifestants ont déposé des peluches sur les grilles de l’établissement. Parmi la soixantaine d’organisations à l’origine de la mobilisation, figurent les principaux syndicats du pays, la FGTB et la CSC, les partis Écolo et CDH (démocrate-chrétien), ou encore la Ligue des familles. Des évêques ont rejoint au groupe des opposants. Tous dénoncent, en se basant sur un rapport indépendant de 1999, la « maltraitance psychologique » que représente la rétention et ses « conséquences inévitables sur le développement » des mineurs. Enfin, ils soulignent que l’enfermement des enfants viole, au niveau international, les engagements humanitaires du royaume et, sur un plan intérieur, l’obligation de scolarisation jusqu’à 18 ans.

Le débat se déplace désormais au niveau politique. Deux parlementaires du CDH viennent de déposer, l’une à la Chambre des députés, l’autre au Sénat, une proposition de résolution visant à interdire l’enfermement des mineurs. Elles proposent que les familles soient logées dans des endroits non fermés, pour offrir aux mineurs à la fois l’intimité et la scolarité. Face à cette initiative du centre-droit, les socialistes font pâle figure : membres de la coalition au gouvernement, le PS francophone se contente pour l’instant de dénoncer une « violation » de l’accord de gouvernement de la part de ses alliés libéraux, qui ont décidé seuls de la création des ailes « familles ». Le texte signé au début de la législature invoquait en effet la nécessaire « humanisation » des centres de rétention. Le ministre fédéral de l’Intérieur, le libéral Patrick Dewael, dit ne pas avoir fait autre chose en facilitant l’internement des enfants : « Séparer les familles serait encore plus inhumain », a-t-il jugé cette semaine.

Paul Falzon

 

- Accueil
- Jungles de Paris (La Chapelle, quai d’Austerlitz ...)
- la liste zpajol
Historique 2001-2007
9ème collectif
- communiqués
- Les sans-papiers du 9ème collectif à l’UNICEF
- Les sans-papiers du 9ème collectif sous la protection des syndicats
- Occupation de la Fédération 93 du PS - janvier 2005
CAE (Collectif Anti-Expulsions)
- Avec les collectifs de sans-papiers en lutte
- Communiqués du CAE
- Expulsions et inculpations de passagers
Guides et brochures
Brochures
- Brochure n°5 - Ni prisons, ni rétention, ni expulsions
- Guides juridiques
International
- Journées internationales d’action des 14-15 octobre
Matériel
- Affiches
- Autocollants
Qui sont les expulseurs...
- Groupe ACCOR
- Groupe ENVERGURE
- la Croix Rouge
- Rendez-vous
Rétention et zones d’attente
- Choisy-le-Roi (Val de Marne - 94)
- Palaiseau (Essonne - 91)
- ZAPI 3 (zone d’attente de l’aéroport de Roissy)
- Zone d’attente de la Gare du Nord (Paris)
actions et manifestations
- 2 avril 2005 journée européenne de mobilisation
- 2ème Caravane européenne pour la liberté de circulation et d’installation (Barcelone)
- 3ème journée européenne d’action sur les migrations (7/10/06)
- Manifestations
- mouvements dans les centres de rétention français
- Débats
Ressources
- France
- nos liens
sulle migrazioni e sulle espulsioni
- i centri di detenzione per immigrati
- la comunità romena
Collectif des exilés du 10ème arrdt de Paris
Actions passées
- Accueil de nuit tournant hiver 2003-2004
- Appel à coucher dehors - juillet 2003
- Charter vers l’Afghanistan - Décembre 2005
- Interpellation des politiques - janvier à mars 2004
- Les anciens Zut ! Zut ! , le bulletin d’information du collectif.
- Mobilisations autour du Centre de Réception des Etrangers
- Occupation du SSAE - octobre 2003
- Premières mobilisations - mars à mai 2003
- Rapport sur la situation - mai 2003
- Compte-rendu des maraudes
- Infos pratiques sur l’asile
Les exilés à Calais
- Revue de presse
Les exilés sur les routes d’Europe
- Grèce
- Liens
Projets/Actions en cours
- Mineurs en danger
- Quelques photos
- Qui sommes nous ?
- procès Bouygues
- Caravane des Effacés slovènes (2006)