journée transnationale d’action sur les migrations

Communiqué de presse

| publié le 7 octobre 2006 |

De Varsovie en Pologne à Nouakchott en Mauritanie
7 Octobre 2006 : Journée d’action transnationale sur les migrations

A Paris, rendez-vous à 18h place du Bourg-Tibourg, 4ème (métro Hôtel de Ville), pour un rassemblement/déambulation

A Rennes, manifestation à 16h devant le chantier du futur centre de rétention administrative à l’aéroport de Rennes - Saint Jacques de la Lande

Un an après les événements de Ceuta et Melilla, marqués par la mort de migrants tentant de franchir les enceintes des enclaves espagnoles, un réseau d’initiatives sur les migrations appelle à une journée d’action transnationale autour de la liberté de circulation. Dans de nombreuses villes européennes et africaines, des manifestations et actions se préparent pour le 7 octobre 2006, date fixée au Forum Social européen d’Athènes, qui a réuni plus de 15.000 participants de différents mouvements sociaux.

Depuis un an, un nouvel instrument renforce la militarisation des politiques européennes sur les migrations : l’Agence européenne des frontières Frontex basée à Varsovie (Pologne).

Frontex organise les expulsions par charters à l’échelle européenne et coordonne les opérations sur les côtes de l’Afrique de l’Ouest pour intensifier les contrôles par voie maritime et aérienne, en vue d’empêcher les "boat people" africains de parvenir en Europe.

Les gouvernements européens exercent une pression grandissante pour que les pays africains deviennent les exécuteurs de leurs inhumaines politiques de migration qui doivent se traduire par de nouvelles mesures de contrôle des migrations, des restrictions draconiennes de la délivrance des visas, la construction de camps pour étrangers et l’acceptation des programmes de rapatriement. Pour l’instant ce sont principalement les pays du Nord et de l’Ouest de l’Afrique qui sont visés par ce processus d’externalisation des contrôles et des flux.

Les gouvernements européens par la mise en œuvre de leurs politiques sont responsables de la mort de milliers d’Africains ces dernières années. Nous assistons à une véritable guerre contre les migrants et les réfugiés.

En France, cette guerre prend un autre aspect. Dans la lignée des nouvelles lois Sarkozy sur l’immigration, les derniers mois ont été marqués par la mise à la rue des centaines d’habitants du squat de Cachan et par le mensonge de la « régularisation » des jeunes sans papiers scolarisés et de leur famille. La répression policière permanente, les rafles, les fichages servent les discours xénophobes à quelques mois d’échéances électorales.

Dans ce contexte l’appel à des actions le 7 octobre 2006 est une étape importante dans la résistance collective contre ces politiques meurtrières. A Varsovie les activistes d’Europe de l’Est manifesteront devant les bureaux de Frontex, tandis qu’à Nouakchott sera dénoncée lors d’une conférence de presse l’instrumentalisation de l’immigration dite illégale. En commémoration des événements de Ceuta et Melilla, une semaine d’initiatives et de débats sera organisée à Bamako avec les expulsés des enclaves ; au Maroc un rassemblement se tiendra devant les grillages où sont morts les migrants. De Londres à Athènes, de Hambourg à Barcelone, de Paris à Rome auront lieu manifestations et actions. De la Mauritanie au Maroc, de la Tunisie et au Bénin et au Mali des actions sont prévues.

De nombreuses associations africaines et européennes à travers la 3ème journée d’action du 7 octobre 2006 dénoncent le déni des droits, la criminalisation des migrants et revendiquent dans le contexte de la liberté de circulation et du droit au séjour :

-  la régularisation sans condition de tous les sans papiers en Europe et l’égalité des droits des migrants
-  la fermeture de tous les centres de détention pour étrangers en Europe et ailleurs
-  l’arrêt de toutes les expulsions et du processus d’externalisation
-  la déconnection entre le permis de séjour et le contrat de travail, et contre la précarité.

 

- Accueil
- Jungles de Paris (La Chapelle, quai d’Austerlitz ...)
- la liste zpajol
Historique 2001-2007
9ème collectif
- communiqués
- Les sans-papiers du 9ème collectif à l’UNICEF
- Les sans-papiers du 9ème collectif sous la protection des syndicats
- Occupation de la Fédération 93 du PS - janvier 2005
CAE (Collectif Anti-Expulsions)
- Avec les collectifs de sans-papiers en lutte
- Communiqués du CAE
- Expulsions et inculpations de passagers
Guides et brochures
Brochures
- Brochure n°5 - Ni prisons, ni rétention, ni expulsions
- Guides juridiques
International
- Journées internationales d’action des 14-15 octobre
Matériel
- Affiches
- Autocollants
Qui sont les expulseurs...
- Groupe ACCOR
- Groupe ENVERGURE
- la Croix Rouge
- Rendez-vous
Rétention et zones d’attente
- Choisy-le-Roi (Val de Marne - 94)
- Palaiseau (Essonne - 91)
- ZAPI 3 (zone d’attente de l’aéroport de Roissy)
- Zone d’attente de la Gare du Nord (Paris)
actions et manifestations
- 2 avril 2005 journée européenne de mobilisation
- 2ème Caravane européenne pour la liberté de circulation et d’installation (Barcelone)
- 3ème journée européenne d’action sur les migrations (7/10/06)
- Manifestations
- mouvements dans les centres de rétention français
- Débats
Ressources
- France
- nos liens
sulle migrazioni e sulle espulsioni
- i centri di detenzione per immigrati
- la comunità romena
Collectif des exilés du 10ème arrdt de Paris
Actions passées
- Accueil de nuit tournant hiver 2003-2004
- Appel à coucher dehors - juillet 2003
- Charter vers l’Afghanistan - Décembre 2005
- Interpellation des politiques - janvier à mars 2004
- Les anciens Zut ! Zut ! , le bulletin d’information du collectif.
- Mobilisations autour du Centre de Réception des Etrangers
- Occupation du SSAE - octobre 2003
- Premières mobilisations - mars à mai 2003
- Rapport sur la situation - mai 2003
- Compte-rendu des maraudes
- Infos pratiques sur l’asile
Les exilés à Calais
- Revue de presse
Les exilés sur les routes d’Europe
- Grèce
- Liens
Projets/Actions en cours
- Mineurs en danger
- Quelques photos
- Qui sommes nous ?
- procès Bouygues
- Caravane des Effacés slovènes (2006)